Aller au contenu principal

Petite histoire du lycée

Le lycée Gaspard Monge est solidement ancré dans l'histoire locale, chambérienne et savoyarde et renouvelle pour le XXIème siècle sa vocation d'établissement né pour former les bâtisseurs de l'avenir.  Il assume l'héritage de l'École Pratique de Charpente et d'Escaliers fondée en 1909 et de l'École Professionnelle qui, de 1925 à 1942, formera des centaines d'élèves dans des locaux occupés aujourd'hui par la Maison des Associations. 

En 1962, le nouveau lycée est bâti sur des terrains achetés par la ville à la famille de Boigne. À sa création, l'établissement dispense un enseignement professionnel dans le domaine de la production métallique liée à l'industrie et au bâtiment. Sa notoriété se nourrit de partenariats avec les entreprises et de réalisations reconnues comme la passerelle métallique qui enjambe le canal de Savières depuis 1989.  Mais, progressivement, le lycée technique Gaspard Monge devient plus polyvalent, intégrant les filières générales et technologiques. Il s’adapte ainsi aux politiques éducatives nationales.

 Au début des années 2000,  afin de doter le bassin chambérien d'un réseau d’établissements de qualité, la Région Rhône-Alpes engage des rénovations architecturales ambitieuses. En 2012, après 6 ans de travaux, le nouveau lycée présente sa façade aux yeux des passants de l’avenue Marius Berroir, résistant et ancien proviseur. 

Image architecture lycée

L'édification d'une immense structure de métal et de verre, d'un CDI surplombant l'accès extérieur et d'un hall d'entrée remarquable permet de donner au lycée Monge une identité architecturale correspondant à son histoire. La salle de conférence attenante au hall permet aussi d'accueillir de nombreuses manifestations et événements de toutes natures participant ainsi à la dynamique culturelle et à l'ouverture de l'établissement. Une pluralité d'espaces de vie et de travail sont donc offerts aux élèves et aux personnels.

Aujourd'hui le lycée Gaspard Monge propose des formations générales, technologiques, professionnelles et des poursuites d’études dans l'enseignement supérieur.  Son public de 1800 lycéens et étudiants est varié, en lien avec la diversité de son offre éducative. Il s'est rééquilibré en termes de genre avec le développement de la section S-SVT et de l'ouverture  de sections économiques et plus récemment littéraires.

Le lycée est porteur du Greta de Savoie, organisme de formation continue des adultes du Ministère de l'Éducation nationale. Il contribue ainsi à accueillir et à encadrer des adultes salariés ou des demandeurs d'emploi souhaitant développer leurs compétences.

La réforme en cours du lycée général et la transformation de la voie professionnelle seront sources d'évolution dans un établissement qui souhaite garder l'équilibre entre ses différentes filières pour continuer d'offrir à chacun de ses apprenants un parcours de réussite.